Les actualités, tutoriels et conseils de MAGIX

Introduction Video Pro X5, 2e partie : l’importation

Introduction Video Pro X5, 2e partie : l’importation

Voici le second volet de ma série introductive. Je souhaite vous montrer comment vous pouvez charger dans Video Pro X5 les scènes que vous avez filmées puis comment travailler avec celles-ci. Comme les options d’importation sont nombreuses, je ne pourrai malheureusement pas toutes les aborder. Je vais tout de même tenter de citer les aspects les plus importants de l’importation.

Vous devez tout d’abord relier le périphérique d’enregistrement ou le médium sur lequel vos enregistrements sont stockés à votre PC. La prochaine étape nous amène au bouton rouge [1] sous le moniteur source. Si celui-ci est appuyé, une boîte de dialogue s’ouvre. Le choix qui vous est présenté comprend : AVCHD/DVCPRO/AVC-Intra, camescope HDV, camescope DV, Vidéo, Audio, Écran ou Image isolée. La fonction d’importation sélectionnée dépend de quel support les fichiers à importer sont amenés. Lorsque le curseur de la souris survole les champs d’option, le champ de texte se trouvant juste en dessous [2] indique les différentes sources compatibles avec chaque option.Screenshot1

Je trouve l’option « Écran » particulièrement intéressante. Grâce à celle-ci, tout ce qui se passe à l’écran du PC est enregistré. Ce procédé de capture d’écran est très utile pour réaliser une vidéo tutorielle par exemple.

Cependant, j’aimerais parler en détail de l’option AVCHD/DVCPRO/AVC-Intra. Elle est selon moi l’option d’importation la plus importante car elle est non seulement destinée au camescopes et appareils photo numériques mais également aux fichiers de cartes mémoire P2 ou de disques durs internes ou externes. La boîte de dialogue d’importation s’ouvre lorsque la fonction a été adoptée. Cette fenêtre dispose d’une structure claire. En haut à gauche, vous trouverez le champ réservé au chemin d’accès de la source vidéo ainsi que le dossier cible pour les fichiers à utiliser. Au milieu en haut se trouve l’écran d’aperçu qui affiche les scènes sélectionnées. De plus, des informations s’y rapportant sont données dans la partie supérieure droite. Une fois la sélection de la source vidéo effectuée, des scènes individuelles peuvent être sélectionnées dans la liste de fichiers. Elles peuvent l’être également à l’aide des options « Tous », « Nouveaux uniquement » ou « Aucun ». En se servant du filtre d’affichage, on a une meilleure vue d’ensemble et l’on peut trouver le contenu recherché bien plus rapidement. Autre point : les différentes couleurs indiquent différents types de fichiers. En dessous des filtres d’affichage, l’option « Importer dans le film » est activée par défaut, car le contenu d’origine doit en règle générale être ajouté directement à la Timeline en tant qu’objet. Décocher la case a pour effet que les données sont seulement transférées sur le disque dur, sans occuper de place définie au sein du projet. Sous cette fonction, l’option « Supprimer le fichier sélectionné après l’importation à partir de la caméra » a été incluse, ceci afin d’éviter deux étapes séparées. Une fois que tout a été paramétré, on peut enfin appuyer sur « Importer » pour lancer le processus. Les enregistrements sélectionnés sont alors directement insérés dans la Timeline de Video Pro X5. L’édition peut alors commencer.

Screenshot2

Il existe une autre option facile de procéder à une importation : l’importation via le Media Pool. Trouvez les enregistrements à l’aide de leur chemin d’accès puis importez par simple glisser-déposer. Sur pro.magix.com, vous trouverez d’autres informations sur le programme, à propos des formats d’importation pris en charge par exemple.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *